Tout savoir sur le cuir

Histoire du cuir :

Le cuir est le produit de la transformation de la peau d'animaux. Plus l'animal est jeune, plus la peau est de belle qualité, car elle a subi peu de dommages (griffures, parasites...). Le tanneur va proposer des cuirs finis aux aspects et propriétés très divers, au moyen d'équipements mécanisés et de produits chimiques. Les principaux animaux fournisseurs de cuirs : bovins, ovins, caprins, porcins, équidés, reptiles, poissons et oiseaux.

A l'abattoir, on sépare la peau de la carcasse.

Chaque peau est classée en fonction de ses qualités et de ses défauts. Elle est appelée « peau fraîche ».

La peau est salée ou séchée pour être conservée. Elle est appelée à ce stade « peau brute ».

Le travail de rivière :

La « trempe » a pour but de ré-humidifier la peau salée ou séchée et éliminer les produits de conservation et souillures. L' « épilage-pelanage » élimine chimiquement les poils et l'épiderme, par frot

Le travail de rivière:

L' « écharnage » enlève mécaniquement les restes de chair et de graisse.

Le travail de rivière :

Le « déchaulage » complète le travail de rivière et prépare au tannage en neutralisant la peau.

Le travail de rivière :

Le tannage est l'opération destinée à transformer la peau en cuir par une solution d'agents tannants (tanins), ce qui la rend imputrescible.

Le travail de rivière :

Le type de tanin utilisé caractérise le cuir obtenu : sels de chrome (les plus utilisés) ou tanins végétaux.

Le travail de rivière :

Le cuir simplement tanné est classé par niveau de choix. Il est parfois commercialisé à ce stade.

Le corroyage-finissage :

Le corroyage-finissage transforme le cuir fini. La mise à l'épaisseur est obtenue par le « refendage » : le dessus (fleur) et le dessous (croûte).

Le corroyage-finissage :

Le « dérayage » permet d'affiner l'épaisseur des fleurs et des croûtes.

Le corroyage-finissage :

"Couleur, toucher et souplesse sont apportés par le « retannage », la « teinture » et la « nourriture »."

Le corroyage-finissage :

Après « essorage », le cuir est étiré par la « mise au vent ».

Le corroyage-finissage :

Le séchage se fait par circulation d'air chaud dans des séchoirs, ou sur glace ou sous vide.

Le corroyage-finissage :

Le cuir séché est assoupli par le « palissonnage ».

Le corroyage-finissage :

Le « ponçage » donne des cuirs velours ou nubucks ou fleur corrigée.

Le corroyage-finissage :

Le finissage peut se faire selon deux techniques : le pistoletage par pulvérisation et le rouleau (application à la « peluche »).

Le corroyage-finissage :

Le satinage donne une surface lisse par pressage du cuir contre une plaque lisse chauffée.

Le corroyage-finissage :

L'impression (ou grainage) donne au cuir un relief spécial en imitant la peau de certains animaux (reptiles par exemple) ou celle de l'animal d'origine.

Les trois types de finissage :

Le finissage aniline met en valeur l'aspect de surface naturel du cuir en le recouvrant d'un produit transparent : très bel aspect, entretien délicat...

Le finissage semi-aniline recouvre la surface du cuir de couches de pigments légèrement opaques, eux-mêmes recouverts d'un film transparent.

Le finissage pigmenté recouvre la surface du cuir de couches de pigments opaques qui donnent la couleur : peu sensible à l'eau et aux tâches, entretien plus aisé.

Le crouponnage :

Cette opération consiste à débiter les cuirs selon les propriétés propres à chaque partie.

LEXIQUE :

La « fleur » : C’est la structure du derme où est implanté le poil (« dessus de la peau »). C’est la partie la plus dense de la peau.

Cuir « pleine fleur » : Signifie que le cuir a conservé toute l’épaisseur de sa fleur.

Cuir « fleur corrigée » : Signifie que la fleur a été poncée, généralement pour régulariser son aspect en supprimant les défauts superficiels.

Cuir « véritable » : Signifie qu’on utilise du cuir et non de la croûte de cuir. Ils se distinguent par le fait que le cuir possède la fleur (partie noble de la peau), tandis que la croûte provenant de la refente du cuir n’en possède pas.

Cuir « foulonné » : C’est un cuir qui passe dans un tonneau dans le but de l’assouplir.

Tannage végétal : C’est la transformation de la peau en cuir grâce à l’utilisation d’extraits végétaux (chêne, bouleau, mimosa, etc.).

Cuir gras : C’est un cuir ayant été fortement nourri (généralement en foulon) et contenant une quantité d’huile supérieure à 15% en poids. Ce sont donc des cuirs lourds principalement utilisés pour les chaussures et parfois pour réaliser des vêtements, ou des articles de sellerie pour l’équitation.

Cuir d’aspect « double ton » : C’est un cuir qui aura un sommet de grain de couleur plus foncée que le fond de grain. Plus précisément, cela consiste à colorer le haut du grain pour augmenter le relief. Cette technique est donc, principalement utilisée sur des cuirs grainés, idéal pour la maroquinerie.

Cuir « double face » : C’est un cuir de mouton ou d’agneau, dont la laine n’a pas été retirée. Ce cuir est également appelé cuir « retourné », du fait que la laine se situe à l’intérieur de la veste ou de la chaussure, le coté extérieur, lui, a généralement un aspect velouteux.

Cuir « velours » ou « daim » : C’est un cuir dont l’aspect est velouté, obtenu par le ponçage du côté chair (l’envers du cuir). La fleur se retrouve donc à l’intérieur du vêtement, de la chaussure, etc.

Le « Nubuck » : Désigne un cuir dont on a poncé très finement la fleur, pour obtenir un velours très doux.

La « frisure » : Elle consiste en l’apparition de petits plis se formant lorsqu’on plisse le cuir. Une frisure excessive sera appelée un « creux ».

La finition d’un cuir : C’est l’opération qui consiste à recouvrir la surface du cuir d’une pellicule protectrice (une sorte d’enduit), dont l’épaisseur dépendra de la qualité du cuir : finition aniline de faible épaisseur ou finition pigmentée plus épaisse. La finition est réalisée sur la surface, dans le but de protéger et d’améliorer l’esthétique du cuir.

La teinture : Cette opération est généralement, réalisée par bain dans le but de colorer le cuir plus ou moins en profondeur. La teinture et la finition sont deux opérations de coloration complémentaires.

Coordonnées

SARL C P L

Zone Economique - Les Grandes Noulières
79200 - POMPAIRE
Tél. : 05 49 95 14 99
Siret : 44474336300020

Heures d'ouverture :
Du Lundi au Jeudi :
8h30 à 12h30 - 14h à 17h30

Le Vendredi : 8h30 à 12h30

Nous vous recevons dans nos locaux uniquement sur rendez-vous

Nous contacter

Nous suivre